Rechercher

Musculation au détriment de la souplesse ?

Mis à jour : avr. 13




"Ôh société qui nous a demandé d'avoir un corps "parfait" sans ressentir aucune douleur ! Ôh laboratoire pharmaceutique, fait que ma pratique puisse continuer avec des antalgiques !"



Le confinement m'a donné envie de retourner dans le sport, vous savez "travailler votre cardio, faire des pompes et des squats, avoir un ventre d'acier" . Voila maintenant 3 semaines que je pratique le do-in le matin et sport le soir et le verdict est sans appel : mon corps se raidit ! Il n'est pas simple d'avoir un corps et un esprit détendu en pratiquant certains sports traumatisants pour notre structure. Faut-il remettre en question notre mode de vie et pour quelle raison nous nous dirigeons vers des sports qui font souffrir nos articulations ? Notre environnement anxiogène nous pousse davantage à aller vers des sports qui nous amènent dans le cercle infernal du "tout dois être parfait".


- Ma situation familiale

- Ma situation professionnel

- Mes relations amicales

- Mon corps

- Mon régime alimentaire


Me voila avec un corps plus ferme mais j'ai perdu des degrés d'ouvertures, mes hanches s'ouvrent moins, j'ai plus de difficulté à respirer avec le ventre car les abdominaux sont tendus, douleurs dans omoplates pour attraper les mains dernières le dos...


Comment peut-on envisager le sport autrement ?

L'addiction au sport vient du fait que lorsque l'on court et que l'on produit de l'endorphine et de la dopamine, symboliquement il y a le soulagement d'échapper au danger ou à la mort... On pourrait donc dire que le sport a pour bénéfice caché de nous sentir vivant, je vous laisse à votre propre réflexion. Notre société actuelle nous oblige à nous diriger vers des méthodes compensatoires et pour se sentir exister rien de mieux que d'avoir le sentiment d'échapper à quelque chose... Avons nous le sentiment de passer à côté de notre chemin de vie ?


Essayons de rester dans la loi du juste milieu, accepter son histoire en ayant conscience de pourquoi nous nous dirigeons vers ce genre de pratique. La clef est de toujours ouvrir les yeux sur nos façons de compenser notre mode de vie. Accepter d'ouvrir les yeux c'est d'éviter de tomber dans le précipice de l'orgueil...


En consultation ?

Des personnes viennent me voir en me disant qu'elles ont un métier stressant, qu'elles ont besoin de faire beaucoup de sport pour compenser, qu'elles ont des douleurs articulaires les empêchants de dormir... Très souvent ils n'arrivent pas à accepter qu'en faisant du sport en plus d'une vie à 100 à l'heure elles abîment leur capital santé et sont dans un système de fuite acharnée... Les danseurs, les contorsionnistes sont d'une souplesses remarquables mais quand est-il de leur vécu ? Pourquoi chercher de telles performances a s'en faire exploser les articulations ? Quelles sont les choses de la vie qui les ont inciter à se désarticuler en ayant un corps respectant les codes sociaux ?


Conclusion ?

Je reviens donc au 100% yoga taoïste ou do-in avec des postures respectueuses de mon corps, une accélération du rythme cardiaque mais en respectant l'ensemble de mon être, une écoute de ma respiration, un corps comme il doit être avec ses perfections et uniquement ses perfections, car nous sommes tous parfait... Très belle journée à tous.



44 vues

Contact

Manon Degrenne

13 rue d'Algérie 69001 Lyon 

 degrenne.shiatsu@gmail.com

 06 64 65 04 18

Manon Degrenne à Lyon 

Prestations du cabinet : massage shiatsu, acupression,

 cours de do-in, cours d'aromathérapie, conseils en développement personnel 

Numéro Siret : 80012053700025

Ces techniques ne doivent en aucun cas remplacer une visite chez le médecin

L'activité est couverte par une assurance responsabilité civile professionnelle